Campagne Acadomia conçue par Rosapark 

Dispositif digital, influence Tik Tok

Depuis plus d’un an, la crise sanitaire impacte le moral des jeunes et complique leur parcours scolaire. Écoles et classes fermées, visioconférences, isolement… chaque nouvelle annonce sape un peu plus leur motivation. Sans oublier les cas contact qui les obligent à rater des cours et à (essayer de) les rattraper un peu plus tard auprès de leurs amis, qui sont loin d’être enseignants ! C’est cette situation des ados livrés à  eux-mêmes pour rattraper leur retard, qui a inspiré Rosapark pour sa nouvelle activation Acadomia et a donné naissance à la saga « Le Bon Pote ». Un insight traduit en trois films réalisés par Manon Gaurin (DeGaulle) qui mettent en scène des collégiens dans les couloirs d’un lycée ou au CDI, tentant d’expliquer à leur pote les cours qu’ils ont manqués. En dépit de leur bonne volonté, leurs explications sont laborieuses ou lapidaires sur les fonctions affines, l’histoire de Goethe ou le dernier cours d’anglais. L’enseignement, c’est un métier. « Un bon pote c’est bien, un bon prof c’est mieux ». Drôles et justes, étonnants par leur naturel et leur authenticité, comme si on croisait ces jeunes et entendait leur conversation, les films parlent aussi bien aux élèves qu’aux parents (qui l’ont été). Pour la jeune réalisatrice, qui a fouillé dans ses souvenirs d’adolescence, il était primordial de mettre en scène le quotidien de ces jeunes sans filtre. Le producteur Édouard Bonnet revient sur ce projet inspirant : «Nous ne pouvons que nous réjouir de cette sortie et de cette belle collaboration avec Rosapark. Il y a eu, dans tout le processus de fabrication de ces films tout ce que nous affectionnons le plus chez DeGaulle. L’opportunité de pouvoir fabriquer des films d’actualité avec une grande liberté d’action et de ton. La confiance d’une agence qui a su, du début à la fin du process, prendre le risque de mettre son projet entre les mains prometteuses d’une jeune réalisatrice : Manon Gaurin. Manon a en effet pu rentrer dans ce projet dès l’écriture et y insérer sa patte, son langage, et toute la véracité qui compose ses films. Du casting « sauvage » au fait de laisser une grande liberté d’improvisation à ses comédiens, Manon a pu diriger son film à sa manière et je crois que le résultat s’en ressent. Manon vient de la fiction et c’est comme ça qu’elle aime travailler. Main dans la main avec les créatifs. Voilà plusieurs mois maintenant que nous travaillons à son développement en publicité et nous sommes très heureux et très fiers de pouvoir l’accompagner sur ce genre de projet. Des projets frais, vrais et publicitairement efficaces. Des projets très « Manon » en somme. »
Avec cette prise de parole dans la lignée de la plateforme de marque « Ils ont tout pour réussir », Acadomia montre sa capacité à comprendre sa cible et à s’adapter pour les accompagner du mieux possible. Les films sont amplifiés avec un dispositif d’influence, avec quatre influenceurs TikTok qui s’approprieront le contenu et proposeront leur propre challenge à leurs communautés respectives.

Production
réalisateur Manon Gaurin
directeur de la photographie Sylvestre Dedise
production DeGaulle
producteur Sylvie Lemonnier-Simoes
producteur Edouard Bonnet
Agence
agence Rosapark
directeur de la création Gilles Fichteberg
directeur de la création Jean-François Sacco
directeur de création Nicolas Gadesaude
directeur de création Julien Saurin
copywriter Margaux Lizé
directeur artistique Sammy Lussan
head of production Élodie Jonquille
tv prod Marion Brieux
tv prod Isabelle Royer
tv prod Jeanne Panzani
Client
client Acadomia
Technique
directeur de production Coline Maisel
1er assistant réalisateur Anne Chapelot
Post-production
monteur Damien Leclercq
étalonneur Anne Szymkowiak
post-production Paume