Dans son livre "Filmer des spots de pub, un métier aventureux", édité par L'Harmattan, Jacques Arnaud, producteur fondateur de la Franco-American, désormais retraité, revient sur les années paillettes de la publicité vécues en première ligne, à travers un témoignage rare plein de sensibilité et de lucidité teintée d'humour sur son métier de producteur publicitaire.


Fondateur de la Franco-American en 1972, une des premières productions publicitaires créés en France, Jacques Arnaud a marqué le paysage publicitaire en produisant près de 2000 spots en presque 40 ans, et en lançant la carrière de jeunes talents comme Luc Besson, Jean-Jacques Annaud, Jan Kounen, Gérard Jugnot et tant d’autres.

En janvier dernier, il nous relatait avec talent le tournage plein de rebondissements de la publicité AGF réalisée à l’occasion des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992.

Producteur poussé par la passion du bien faire, quitte à perdre de l’argent, Jacques Arnaud raconte dans son livre, sans langue de bois, photographies à l’appui, les aventures que sont les films publicitaires où se croisent, cohabitent et parfois se heurtent intérêts et personnalités.

À travers sa vision humaniste de "patron de PME" proche de ses salariés, techniciens et acteurs, rendant hommage à leurs performances et à leur talent -sans épargner a contrario ceux de la profession qui l’ont déçu- Jacques Arnaud rend compte d’une certaine façon de produire au cours de ces quatre décennies prolifiques, désormais révolue avec l’arrivée du numérique.

Un témoignage fort du temps où produire était une prise de risques sans rattrapage possible demandant un certain panache.

 

 

Feeds
Gang LIFE accueille Coral Brown
publié le 28 septembre 2022
REYNALD GRESSET rejoint Caviar Paris
publié le 27 septembre 2022
CAPSUS x RENAULT 4L
publié le 27 septembre 2022
SOLDATS signe trois nouveaux réalisateurs
publié le 21 septembre 2022
WOMANRAY represente JIM JARMUSCH
publié le 20 septembre 2022
Névil – Storyboard «Papillons noirs»
publié le 20 septembre 2022
HEKO – Welcome Joel Ekström
publié le 20 septembre 2022
Voir la suite