Dans leurs recherches de talents à représenter, il arrive qu’une vraie rencontre ait lieu entre un producteur et un réalisateur sans expérience dans la publicité.

Nous avons demandé aux productions de nous raconter leur récent coup de cœur pour un jeune talent en devenir et ce qui a déclenché le désir de le produire, et de le signer.


C’est l’occasion de découvrir en même temps qu’un nouveau réalisateur à la carrière débutante promise à un bel avenir selon son producteur, ce qui anime celui-ci dans ses choix, sans langue de bois.

Alexandra Sieger productrice de Caviar Paris débute cette nouvelle rubrique "Gros plan sur" en nous parlant de son coup de cœur en toute transparence.

 

– Avez-vous eu des coups de cœur dans votre carrière ? Quel est le dernier ? :

Dans une carrière de producteur, on a souvent des coups de cœur pour des réalisateurs dont on découvre et apprécie le travail. Ces coups de cœurs sont d’autant plus forts quand ces réalisateurs sont inconnus ou peu connus sur le marché et vous vous dites en voyant un ou deux de leurs films, wouahhhh, ce type (ou cette nana) a du talent !

Un coup de fil, une rencontre, la perception que l’on va s’entendre avec cette personne et que l’on est prêt l’un et l’autre à travailler main dans la main… Et voilà, c’est le rêve de tout producteur qui se réalise.

Pour ma part, j’ai fait deux très jolies rencontres de ce genre dans ma vie de productrice : Barnaby Roper et dernièrement, Karim Huu Do. L’un et l’autre avaient quelques clips et courts-métrages dans leur bande avec un fort potentiel artistique et une écriture bien personnelle.

 

– Comment avez-vous connu Karim Huu Do ? :

Karim m’a envoyé sa bande par mail en mai dernier. Je l’ai tout de suite appelé. Rencontre par Skype. Prise de RV à Paris la semaine suivante. J’ai été charmée par sa personnalité. Il est arrivé tout hipsteŕ qu’il est avec sa casquette vissée sur la tête, son large sourire aux dents blanches. Car Karim est non seulement très beau garçon (mélange vietnamien et marocain…) mais c’est aussi un garçon extrêmement sympathique et chaleureux.

 

– Sa bio. Son expérience ?

Il vit à Lausanne. Il a fait une partie de ses études à l’Ecal puis s’est formé à gauche et à droite pendant trois ans en réalisant entre autres des clips (Kapser Bjork, Other lives…) en Suisse, où il est représenté par Pumkin Films.

 

– Votre premier projet ensemble ? :

Nous avons fait notre premier film ensemble en juillet dernier, un film à petit budget avec une idée simple mais originale pour un médicament antistress. Karim a réalisé ce film en y injectant son écriture et a récolté un Epica d’Or (Lehning — Biomag — Havas 360°).

 

– D’autres projets depuis ? :

Il vient d’achever un film avec nous pour Nowness sur l’artiste Anna Calvi. Et comme il est maintenant adopté par tous les bureaux de Caviar, les projets se multiplient à l’international : il vient de tourner le clip de Last Night in Paris à Londres et cela promet d’être un très joli clip. Il vient de pitcher un projet Uniqlo pour le Japon, un Jeep pour Londres… Et ce n’est que le commencement. C’est ce qui fait la force de Caviar pour un jeune réalisateur : il peut être très vite propulsé sur plusieurs marchés à la fois.

 

– Comment définiriez-vous sa personnalité artistique ? :

Karim est un romantique moderne. Il y a comme un nuage de nostalgie dans sa personnalité et qui peut se ressentir dans ses films. Il incarne une certaine branchitude mais c’est un homme vrai au fond. Il ne joue pas à Karim Huu Do. Il est Karim Huu Do. D’ailleurs, il aime filmer les gens vrais ou des gens dont émanent une véracité qui nourrit son travail. Il est obsédé par l’image et a le souci du détail.

 

– Quels sont ses points forts :

Ses points forts… Je pourrais déjà vous parler de ses points faibles mais il en a peu et on est déjà en train de travailler dessus… Être à l’heure par exemple…

Ses points forts ? Regardez ses films et vous verrez par vous-même. En tous les cas, c’est un gros bosseur et d’ailleurs, ce serait bien qu’il prenne un peu de vacances… Mais il n’en fait qu’à sa tête car il n’a qu’une envie, tourner… et réussir.

 

http://www.caviarcontent.com/branded-content/755/karim-huu-do/roman-noir

 

Feeds
Gang LIFE accueille Coral Brown
publié le 28 septembre 2022
REYNALD GRESSET rejoint Caviar Paris
publié le 27 septembre 2022
CAPSUS x RENAULT 4L
publié le 27 septembre 2022
SOLDATS signe trois nouveaux réalisateurs
publié le 21 septembre 2022
WOMANRAY represente JIM JARMUSCH
publié le 20 septembre 2022
Névil – Storyboard «Papillons noirs»
publié le 20 septembre 2022
HEKO – Welcome Joel Ekström
publié le 20 septembre 2022
Voir la suite