Au Burundi, la jeunesse de Bujumbura brave le poids de la société en faisant du lundi un jour de fête.
Le fameux Lundi Méchant pour les connaisseurs est une soirée que l’on célèbre alors que la semaine de travail est déjà entamée.
Les boissons coulent à flots et la musique envahit l’espace et les esprits.
Faire la fête la première nuit de la semaine s’inscrit comme un acte de défiance, un engagement que Gaël Faye partage avec nous dans son morceau.

Gaël Faye raconte : « Le Lundi Méchant c’est une expression qui est née à Bujumbura. Et ça s’appelle un Lundi Méchant parce que c’est un lundi rebelle. C’est un lundi où l’on refuse de rester chez soi le soir et d’être bien sage pour la semaine. On sort pour faire la fête et pour devenir soi ! »

Après le tournage, la réalisatrice Leïla Sy témoigne : « Une cascade d’émotions toutes aussi puissantes qu’un LUNDI MÉCHANT »

Réalisatrice : Leïla Sy
Directeur de la photographie : Colin Wandersman
Chef Monteur : Shems
Etalonneur : Florian Martiny / Keepgrading

Label : Excuse my french / Believe

Produit par : Cousines et Dépendances
Production exécutive Belgique : Narrativ Nation

MAKING OF :

Production audiovisuelle Cousines et Dépendances