Campagne Orange conçue par Publicis Conseil

Dispositif TV, web, presse

Première diffusion 28 mars 2021

Orange s’associe à Apple et à son nouvel iPhone 12 pour explorer tout le potentiel du réseau 5G Orange lancé en novembre dernier. Conçu par Publicis, le film « Premiers pas » réalisé par Rudi Rosenberg nous fait suivre la surprenante déambulation à travers la ville d’un très jeune enfant jusqu’à sa grand-mère. Une aventure inattendue et grisante, qui se déroule en fait dans l’écran de l’IPhone 12, le père filmant cet instant unique, les premiers pas de son enfant, pour le faire vivre à ses proches comme s’ils y étaient grâce à la qualité vidéo HDR de l’IPhone et la puissance du réseau 5G Orange. Rythmée par le dépaysant et bollywoodien « Udi Baba » d’Asha Bhosie, cette épopée imaginaire à hauteur d’enfant joue sur la fantaisie et la bonne humeur plutôt que l’émotion convenue de cet événement universel et touchant des premiers pas d’un enfant. Un film surprenant à plus d’un titre, car se démarquant aussi de l’univers habituel bien identifiable du réalisateur qui a notamment déjà signé trois « pures comédies » Orange. Comme un premier pas du réalisateur vers un registre différent ? : « Ce film est un exercice de style totalement différent auquel Rudi Rosenberg s’est prêté avec plaisir et succès, témoigne la productrice Hélène Daubert. Une démarche beaucoup plus radicale et WTF dans la réalisation que la grâce et l’humour auxquels Rudi nous a habitués. Il s’agit d’un véritable travail collectif, basé sur la confiance en la maîtrise de Rudi, entre les créatifs Kevin et Nicolas et Rudi pour s’affranchir de tout ça et pousser le curseur ensemble au-delà de la zone de confort avec des références plus radicales et inattendues. Le film garde tous les fondamentaux et les savoir-faire de Rudi dans le choix de casting et les attitudes (7 bébés quand même, le set était une véritable nursery !) avec une nette tangente dans la direction artistique. Le choix musical drôle et audacieux (une idée des créatifs) a permis dès le départ d’ancrer le territoire visuel, de créer l’ambiance et le décalage pour ce feel good movie. Ça reste très naturaliste, c’est  l’ADN de Rudi, avec plus de radicalité dans l’approche narrative, moins réaliste, et l’approche artistique. Ce film est une opportunité pour montrer une autre facette plus inattendue du talent de Rudi. Une facette de plus, qu’on aime et qu’on assume totalement. Un autre point important que je tiens à souligner c’est ce que cette production au-delà de conditions sanitaires drastiques s’est déroulée en éco-prod, une démarche vertueuse soutenue par Orange. »

Production
réalisateur Rudi Rosenberg
directeur de la photographie Peter Riis
production Division
producteur Hélène Daubert
Agence
agence Publicis Conseil
chief creative director Marco Venturelli
directeur de la création Fabrice Delacourt
copywriter Kevin Salembier
directeur artistique Nicolas Hurez
tv prod Benjamin Auberdiac
Client
client Orange
cost control Precious
Technique
directeur de production Benoît Roques
production de service MR Films
Post-production
monteur Julie Lena
étalonneur Emiliano Serantoni
post-production Prodigious
post-producteur Franck-Hervé Marc
musique Asha Bhosle - Udi Baba
production son Prodigious
producteur son Joel Tessonneau