Campagne Maisons du Monde conçue par BDDP Unlimited

Dispositif Tv, internet

Première diffusion 17 octobre 2014

 

Maisons du Monde, l’enseigne spécialisée dans la décoration et l’ameublement avec plus de 200 points de vente en Europe, lance en fanfare sa première campagne télévisée avec une signature plus qu’évocatrice « Soyez fous, soyez vous » illustrée avec bonheur et bonne humeur dans un film réalisé par Mary Clerté.

Sur un texte écrit par Pierre-Antoine Dupin chanté avec entrain par son comparse directeur artistique Frédéric Leclerc sur la musique de la marche de Radetzky, le film coloré, rythmé et inventif met en scène toute une galerie de personnages et de décors étonnants pour une apologie joyeuse de la liberté de goûts et de styles.

La campagne sera complétée par 5 films thématiques tout aussi fous.

La jeune réalisatrice française, Mary Clerté, formée aux Ateliers de Sèvres, aux Beaux-Arts de Paris et au stylisme, a révélé son univers créatif affirmé dans des clips comme « Just a song » de Pony Pony Run Run ou le film Hermès « Petit h ».

Mary Clerté et le producteur de Partizan, Jules Dieng, se sont investis avec succès dans ce challenge du premier film de la marque.

« C’est l’ensemble de son travail qui a emballé le team créatif et guidé l’agence dans le choix de Mary Clerté » raconte Jules Dieng. « La légèreté et l’univers de ses clips. La finesse de sa direction artistique. La différence entre les sujets qu’elle a traités mais toujours la justesse du résultat. Beau, drôle, plein de vie. Exactement ce qu’il fallait pour ces films.

Le projet Maisons du Monde est né d’un vrai marathon créatif entre le team de l’agence, notre réalisatrice et sa chef déco Audrey Malecot. Plus d’un mois d’échanges, d’allers retours pour arriver à illustrer les bonnes rimes avec les bonnes images. Gardant à l’esprit que les personnages principaux restent le mobilier, nous avons créé plus de 70 univers. »

 

 

Mary Clerté précise :

« Pour tous mes films je conçois toujours la mise en scène comme on pourrait concevoir un tableau, en pensant aux formes, aux couleurs et à une harmonie que j’essaye de créer.

Sur ce film, avec Audrey Malecot une super chef déco, nous avons fait pour chaque décor un dessin préparatoire et il fallait évidemment être très précis sur les meubles mis en avant, et les accessoires. Chaque couleur était minutieusement choisie, les accessoires aussi, pour créer une atmosphère vivante, et variée.

Il y a en tout 6 films, 5 films de 22 secondes et un film d’une minute. Le travail était donc colossal. Le catalogue de Maisons du Monde est si vaste que je ne pense pas en avoir fait le tour encore !

J’ai eu la chance d’avoir face à moi un directeur de création et deux créatifs très ouverts et très audacieux. Ils m’ont laissé une grande liberté. J’avais bien sûr les paroles écrites par les créatifs comme « contrainte », la musique étant à la base de la création, mais je me suis appropriée le projet et j’ai pu m’exprimer librement tout en gardant à l’esprit qu’il fallait évidemment mettre en avant les meubles Maisons du Monde. Pour chaque parole -il y a eu quelques changements de dernière minute imposés par le CSA- j’ai pu imaginer une scène et la proposer à l’agence.

Le casting était également très important, nous avons choisi des personnages hauts en couleurs, de l’homme préhistorique à la jeune fille en fleur, ils étaient tous très drôles et surtout complètement fous !

Nous avons tourné 4 jours : nous avions des décors en studio, mais aussi des décors naturels (maisons) et des décors extérieurs : plage, jardin.

Nous avions deux caméras : une Alexa, et une dv afin d’obtenir des traités variés pour un effet très « random » et parfois un peu vidéo amateur.

Le tournage était totalement surréaliste, j’ai vu un sosie espagnol d’Elvis parler avec une contorsionniste pendant que le chef op courait après une oie.

Ensuite au montage, nous avons eu à modifier certaines des paroles pour toujours lier au mieux le son, l’image et le mobilier à mettre en avant.

J’aime beaucoup le film générique d’une minute. Je pense que c’est une chance d’avoir eu autant de liberté et de s’éloigner des pubs classiques un peu trop « catalogue » pour la décoration.

Il y a également 5 autres films à venir, tous aussi fous, mais j’ai ma préférence pour le film « métier »! »

 

 

 

 

 

Le tournage

Pau Castejon Ubeda à la caméra

 

 

Production
réalisateur Mary Clerté
directeur de la photographie Pau Castejon Ubeda
production Partizan
producteur Jules Dieng
Agence
agence BDDP Unlimited
directeur de création Olivier Moine
copywriter Pierre-Antoine Dupin
directeur artistique Frédéric Leclerc
tv prod Sanae Belkouri
tv prod Evelyne Le Bervet
assistant TV prod Sarra Kherrat
post-production agence Erika Lausmann
Client
client Maisons du Monde
Technique
directeur de production Khalid Tahhar
coordination de production film Karl Sigwald
1er assistant réalisateur Jacques Eberhard
styliste Xénia Gasull Artigas
chef décorateur Audrey Malecot
Post-production
post-production Royalpost
post-producteur Lisa Barbier
head of post Brice Colinet