Campagne Fondation pour l’Enfance conçue par Josiane

Dispositif TV, web

Première diffusion 23 janvier 2018

Frapper, humilier mais aussi crier sur son enfant sont des violences éducatives ordinaires qui peuvent le marquer à vie. La Fondation pour l’Enfance reprend la parole avec sa nouvelle agence Josiane pour dénoncer l’impact de ces violences sur la santé et le développement de l’enfant, et plus tard sur l’adulte qu’il deviendra, à travers deux films réalisés par Valentin Guiod (Eddy). Centrés sur l’enfant victime de ces violences ordinaires qui le plongent dans la détresse et le meurtrissent jusqu’à l’âge adulte, les films accompagnés par le titre We Three du groupe The Ink Spots font passer le message avec intensité qu’il n’y a pas de petite claque ni de paroles anodines pour une prise de conscience de leurs conséquences néfastes sur l’épanouissement des enfants. Des pratiques qu’utilisent 85 % des parents français, et qu’il serait bon de laisser tomber pour faire (bien) grandir ses enfants.

 

fondation pour enfance 1 fondation pour enfance 2

fondation pour enfance 3 fondation pour enfance 4

 

 

 

le making of

 

Production
réalisateur Valentin Guiod
production Eddy
producteur Louis Paquier
Agence
agence Josiane
directeur de création Baptiste Thiery
directeur artistique Valentin Guiod
directeur artistique Inès Kefi
Client
client Fondation pour l'enfance
Post-production
musique The Ink Spots - We Three