Campagne Desperados conçue par Wieden + Kennedy Amsterdam

Dispositif tv, web, presse, affichage, réseaux sociaux

Diffusion internationale hors France mars 2015

 

Nouvellement chargée de la communication Deperados à l’international -Dufresne Corrigan conserve celle pour la France- Wieden + Kennedy lance la nouvelle plateforme de la fameuse bière blonde aromatisée à la Tequila : Way of the Desperados.

Se positionnant comme la marque emblématique d’un style de vie peu conventionnel de la nouvelle génération, Desperados lance sa nouvelle stratégie créative avec un déferlement de contenus et d’images aux couleurs de la marque, sur tous les medias, pour célébrer les consommateurs de DSP qui vivent pleinement leur vie selon leurs propres règles.

La campagne s’installe avec force sur le web et en télévision, avec sept films de 15 secondes réalisés par Helmi pour une alchimie explosive et créative de la culture urbaine d’aujourd’hui et de la pop culture.

Personnalité devenue incontournable du clip à l’international, le réalisateur commence à être remarqué par les publicitaires français à forte tendance créative (campagne Quick pour Jésus). Curieux de son univers si singulier, nous avons interrogé Helmi sur son parcours et ce projet en particulier :

 

Avez-vous une formation en arts graphiques et/ou audiovisuel pour arriver à exprimer aussi pleinement une créativité qui semble sans limite ? Et d’où vient votre inspiration?

-Je n’ai pas suivi de formation de graphiste, je suis avant tout un touche-à-tout, et un hyper curieux. Ma vraie source d’inspiration : les gens autour de moi et Internet. Je suis un vrai tumblr addict ! Plus largement je trouve mes inspirations partout et il m’arrive de faire des connexions que je suis le seul à comprendre. Par exemple, pour le Bonnie Banane mon inspiration était les opening titles de James Bond. Je sais, je suis le seul à comprendre ! Sinon, je suis fan de pub, de comédie US à la Tom Kuntz et en clip je pense que je peux dire que je suis fan absolu de Gondry, Spike Jonze et plein d’autres.

 

Concernant Desperados : pourquoi et comment une production et un réalisateur français sont choisis par une agence internationale pour réaliser une campagne mondiale (hors la France) ? Pensez-vous que les agences internationales sont plus créatives ou alors plus audacieuses pour exploiter de nouveaux talents comme le vôtre ?

– Je pense que l’agence cherchait pour ce projet avant tout des clippers et qu’elle s’est naturellement tournée vers Division. J’ai eu de la chance de recevoir ce projet, et que ma vision plaise à l’agence. Depuis longtemps je suis super admiratif du travail que fait Wieden + Kennedy et travailler avec eux a été une véritable expérience créative et humaine. Je ne pense vraiment pas que la créativité soit liée au pays mais plus à des mentalités et des envies, la preuve : une partie de la team créa était française ! Ensuite l’approche du brief par une agence étrangère ou une agence française est la même que pour n’importe quel projet : comment faire le meilleur film possible avec les moyens (temps/argent) donnés ?

 

Quel est votre apport créatif aux boards Desperados ?

– Mon apport créatif est un regard et une approche basée sur les scripts. En amont avec la team créative nous avons pu discuter, modifier certains scripts toujours en travaillant ensemble. La deuxième partie des films c’était la post-prod avec la super team de chez Mathematic qui a su apporter son savoir-faire et ses talents pour travailler avec moi. En gros, il n’y a pas de mystère : ce projet résulte d’un vrai travail d’équipe du début à la fin.

 

Est ce que la publicité, même la plus créative comme c’est le cas pour Desperados, n’impose pas trop de contraintes par rapport à la conception et la réalisation d’un clip ? Est-ce que vous pouvez envisager une carrière dans la publicité avec ses codes ?

– Que se soit du clip ou de la pub, chaque projet et tournage est une source d’inspiration et de création et la réflexion est la même : comment créer des objets visuels « pop » et qui resteront dans la culture vidéo ?
J’apprends tous les jours et c’est en ça que ce travail est si passionnant. Évidemment je pense aussi à une carrière dans la pub : c’est un exercice créatif différent dans lequel je commence à bien cerner le processus. Mais j’ai conscience d’avoir encore beaucoup de choses à apprendre !

 

Etes-vous different sur un tournage de publicité où tout a été bien défini et où l’enjeu met la pression ?

– Je pense être le même. J’aime travailler dans la bonne humeur et avec des gens talentueux donc sur mes tournages c’est un mix des deux que ce soit en pub ou en clip… mais la prochaine fois venez voir pour juger par vous-même ! 

 

 

 

 

 

Production
réalisateur Helmi
production Division
producteur Jules de Chateleux
Agence
agence Wieden + Kennedy , Amsterdam
Client
client Desperados
Post-production
post-production Home Digital Pictures
vfx Mathematic