“Suis-je optimiste quant à la politique?… Non.” répond Mick Jagger à propos de ces deux nouveaux titres engagés à l’air du Brexit et de Trump. Jagger a choisi Saam Farahmand pour traduire sa vision poétique mais tranchée des conflits US et Britannique. En résulte deux clips opposés mais tout aussi ambitieux qui cristallisent l’incertitude contemporaine, la folie, la paranoia, la brutalité et le surréalisme.

Saam révèle Jemima Kirke dans un personnage révolutionnaire pour ‘Gotta Get a Grip’, un clip qui met en scène des clivages symboliques dans un club où tout le monde aurait sa part de responsabilité. Dans ‘England Lost’, il nous livre un moment de folie atypique dans un paysage anglais polissé, un regard sans compromis sur l’Angleterre et sur l’acteur Luke Evans qui joue un homme qui essaye de s’échapper de l’île.

Dans une période où l’opinion majoritaire peut se révéler écrasante, ces clips invitent à s’interroger sans prétention, bien que plus puissants qu’ils n’y paraissent.

Photo de profil :   (10517)
production Cadence Films