DLP PARIS produit le dernier travail de Thomas Vanz pour Dior.

Après le succès de son clip LET THERE BE pour l’artiste MAX COOPER, Thomas Vanz rejoint ses compagnons de longue date de  DLP PARIS et réalise le décor virtuel du dernier défilé de Dior sous l’égide de Kim Jones, le directeur artistique de la maison.

Mr Jones avait prévu de montrer sa collection Pré-Automne de Dior Men à Pékin cette année, mais crise COVID oblige, il a dû se résoudre à la montrer à travers un défilé virtuel.

Convoqués par la société de production événementielle Villa Eugénie, DLP PARIS et Thomas Vanz se retrouvent donc propulsés en tant que chefs-décorateurs cosmiques de la passerelle virtuelle.

Le tournage a eu lieu en utilisant la dernière technologie de production virtuelle, technique de tournage rendue célèbre par la série Star Wars : The Mandalorian. Comme le dit dans le making-off Federico Costa, DA chez DLP PARIS: le défi artistique et technique a été de transposer l’univers de Thomas dans un espace 3D propre à la production virtuelle. Ainsi, dans l’œil de la caméra en mouvement, le décor virtuel se comporte de manière réaliste en simulant la profondeur et la parallaxe créant ainsi un trompe-l’œil parfait.

Grâce à cette technologie DLP PARIS et Thomas Vanz ont pu produire une expérience immersive ultime en créant une passerelle immatérielle aux confins de l’univers. Un lieu surréaliste suspendu dans un vide spatial peuplé de galaxies et nébuleuses psychédéliques.

Le défilé virtuel a été filmé à la Cité du cinéma de Saint-Denis fin novembre. Le 8 décembre, une vidéo de douze minutes a été dévoilée sur le site Dior et diffusée en même temps au Phoenix Center de Pékin lors d’un événement réunissant un millier de locaux qui ont regardé l’émission virtuelle sur des écrans muraux géants et tout en observant les regards sur les « ambassadeurs » chinois de la marque.

POST PRODUCTION DLP Paris Studio de post production créatif et agile.
Feeds
DLP PARIS – Dior – Virtual production
publié le 14 janvier 2021
Voir la suite