Campagne L’Oréal Color Riche conçue par Mc Cann

Diffusion TV, Web

Première diffusion 16 mars 2015

 

À l’occasion des 30 ans de sa gamme de maquillage Color Riche, L’Oréal Paris révèle un film spectaculairement esthétique réalisé par Bruno Aveillan.

Tel un voyage hypnotique fusionnel et sensoriel au cœur des matières et des couleurs, le film de 4 minutes enchaîne harmonieusement des univers dédiés à chaque couleur explosive de Color Riche tandis que se dévoilent par fragments les plus célèbres égéries de L’Oréal : Doutzen Kroes, Bianca Balti, Luma Grothe, Liya Kebede, Lara Stone, Natasha Poly, Karlie Kloss.

« Ce film de beauté pure, à la richesse visuelle parfaitement maîtrisée, seul Bruno Aveillan pouvait le signer »  déclare Titem Mouici, Tv producer chez McCann, en charge des films L’Oréal, à l’origine de ce projet, motivée par l’envie d’exploiter le talent et la créativité du réalisateur à la touche esthétique si personnelle : « La collaboration avec Bruno est née à la base d’une rencontre que j’avais organisée entre Cyril Chapuy, Président de l’Oréal Paris International, et lui, avec la certitude qu’ils auraient des choses à se dire et à faire ensemble par la suite. Nous avions en tête de le faire travailler bien sûr mais voulions d’abord savoir son point de vue sur ce qu’il ferait de la marque à sa manière et quels types de produits/projets seraient susceptibles de l’intéresser. Quelque temps plus tard, nous avons conçu ce film pour lui en ne lui mettant entre les mains qu’un moodboard conçu par les créatifs autour de son univers, ainsi qu’une liste d’égéries aussi belles les unes que les autres. »

 

titem-mouici

Titem Mouici

 

Pour Titem Mouici, le savoir-faire du réalisateur français répond parfaitement aux ambitions de l’Oréal : « La clé pour ce genre de film est d’avoir un client véritablement ambitieux artistiquement mais qui ne se prend pas pour l’artiste. Le talent de ce client a été d’offrir à un réalisateur la liberté d’exercer son art sans entrave, tout en travaillant en équipe jusqu’au bout dans le respect du schéma publicitaire, la campagne étant déclinée en pub évidemment. Je n’aime pas l’idée selon laquelle quand on a un gros film à faire, il faut aller chercher Scorsese, on est souvent déçu par leur incapacité à faire beau et court. Pour autant, Bruno fait des images de cinéma, mais fait rêver à la première seconde. On n’attend pas deux heures pour avoir une émotion, c’est son savoir-faire et il n’y en a pas deux comme lui. »

Une autre raison de satisfaction pour la tv producer est qu’il s’agit d’un projet exclusivement produit en France avec des Français: « Être libre artistiquement est quelque chose de vital pour un réalisateur de ce niveau, il faut à un moment donné, se battre pour ne faire aucune concession sur un certain nombre d’éléments importants. Comme il était indispensable pour moi le fait de tourner en France, avec une équipe technique 100 % française, car je pense que nous sommes les meilleurs dans le domaine de l’imagerie de luxe. Les Américains pourront se payer les meilleures prouesses technologiques, ils n’ont pas notre œil ».

 

Et Titem Mouici de bien préciser : « Sachant qu’il n’y a aucune 3D dans le film, il n’y a qu’en France qu’on est capable de passer 4 jours à ne filmer que des matières à la Phantom sans se poser d’autre question que de savoir si c’est beau ou pas. Le résultat est là, et je suis fière d’avoir occupé les Studios de Bry sur Marne et pas ceux de Los Angeles, dans lesquels on fait… autre chose. »

 

 

 

Production
réalisateur Bruno Aveillan
directeur de la photographie Bruno Aveillan
production QUAD Productions
producteur Martin Coulais
Agence
agence McCann Paris
directeur de création Maithe Winternheimer
tv prod Titem Mouici
Client
client L'Oreal
Technique
directeur de production Claudia Traeger
assistant(e) de production Clémence Lhuilier
sfx Jean-Pierre Grandet
Post-production
étalonneur Jean-Clement Soret
post-production FIX Studio
post-producteur Nataly Aveillan