Kusmi Tea

6 janvier 2014

Première diffusion 5 janvier 2014 

 

Campagne Kusmi Tea conçue par Quai des Orfèvres

Dispositif TV, cinéma, web, print 

 

Née en Russie en 1867, Kusmi Tea s'est imposée comme une marque de thés Premium depuis son rachat il y a 10 ans par un entrepreneur français. En positionnant le thé comme un produit de beauté et de bien-être, Kusmi Tea est devenue une marque moderne et tendance tout en capitalisant sur son histoire, ses mélanges emblématiques et ses packagings colorés. 

 

C'est cet univers à la forte identité visuelle que la marque exploite pour la première fois en télévision avec 3 films esthétiques et poétiques réalisés par Jeremy Charbit réputé pour ses films beauté et luxe à la direction artistique poussée. Pour filmer les trois mélanges de thés aux noms évocateurs: Prince Wladimir, Sweet Love, BB Detox, symbolisés par un couple de danseurs, en apnée sous l'eau, le réalisateur avec la production Starloo et en particulier Stéphane Martin se sont immergés littéralement dans ce tournage aux difficultés nombreuses qui s'est déroulé à la piscine Marlène Peratou à Aubervilliers.

 

Le producteur Stéphane Martin raconte :

"Nous  avons tourné avec deux caissons en Red Epic.

Le décor a été assemblé en dehors au dessus de la surface, grâce à une structure montée à base de trilight et gérée par 6 moteurs. Ce qui a permis de descendre le décor qui pesait à la descente 6 tonnes et de gérer au plus précis la profondeur. Nous avons immergé le décor à une profondeur de 4 mètres dans la piscine profonde de 8 mètres. Le décor était en pleine eau, nous l'avons maintenu avec des points de force sur les parties latérales pour qu'il soit stabilisé.

 

En ce qui concerne les plongeurs, nous étions 7 : 2 pour la sécurité des comédiens, le chef op, le photographe, le chef électro, un responsable de la sécurité et …moi même avec la deuxième caméra. J'ai été pendant longtemps moniteur de plongée de métier, ensuite j'ai bossé sur des docs sous- marins et pendant un an sur le film Ocean où j'étais chargé de production et responsable de la sécurité sous marine des tournages que j'encadrais.

 

Nous avons passé en moyenne 8 h/ jour dans l'eau pendant 5 jours (2 d'installation et pré light et 3 de tournage). Aucun bobo à déclarer, nous avions une vraie équipe de choc. Il faudra attendre le 20 janvier pour découvrir le making of de ce film avec lequel Jeremy Charbit confirme sa maîtrise  du "Beauty story telling". 

 

 

 

 

 

 

Le tournage

 

La piscine de 8 mètres de profondeur

 

 

 

 

 

 

Jeremy Charbit avec les acteurs

 

 

Stéphane Martin le producteur dans la piscine

 

 

 

Production
réalisateur Jeremy Charbit
directeur de la photographie Denis Lagrange
production Starloo
producteur Stéphane Martin
Agence
agence Quai des Orfèvres
directeur de création Richard Cohen
tv prod Pauline Walhain
Client
client Kusmi Tea
Technique
styliste Alexandra Ryzow
chef décorateur Eric Vieillerobe
Post-production
monteur Maxine Pozzi-Garcia
post-production FIRM
musique Jacksound