edf chase 3

EDF – The Race

18 septembre 2017

Campagne EDF conçue par Havas Paris

Dispositif TV, digital, cinéma, social média

Première diffusion 17 septembre 2017

 

Teasée sur les réseaux sociaux pour faire monter la tension, la nouvelle campagne EDF met l’accent sur sa production d’électricité à 97 % sans émission de CO2 grâce au mix énergétique associant énergie nucléaire, thermique, hydraulique, éolienne et solaire, à travers un film de divertissement « The Race  » réalisé par Thierry Poiraud fabriqué en images full 3D (Mathematic). Sur l’air (inattendu) de « Mon truc en plumes  » de Zizi Jeanmaire, trois personnages chevauchent d’étranges créatures et se livrent à une course-poursuite effrénée survolant des forêts, des villages mais aussi des panneaux solaires, barrages hydrauliques, champs d’éoliennes ou centrales nucléaires. L’épopée poétique et à couper le souffle, brusquement interrompue, se révèle être une partie de jeu vidéo acharnée entre un père et ses enfants avant que s’affiche le slogan : Notre électricité bas carbone alimente vos émotions. Le film à grand spectacle, parfaitement maîtrisé, au rythme soutenu et à la qualité des détails poussés au maximum, décors, personnages et jusqu’à la moindre plume des créatures, a tout pour séduire le plus grand nombre et les jeunes générations, déjà accrochées par la populaire saga ElectRIC.

Ce que résument ainsi les créatifs Edouard Dorbais et Rémi Arnaud : « Pour parler du mix, quoi de mieux que de mixer une scène de vie d’aujourd’hui avec les techniques de demain et une musique d’hier (1961) pour créer un film de culture populaire au service d’un sujet qui nous concerne tous.  »

Avec The Race, Thierry Poiraud renoue avec panache avec la publicité, et ses premières amours, l’animation (Les Escarpins Sauvages court-métrage coréalisé avec son frère Didier en 1994), après une parenthèse de 2 ans consacrée à la réalisation du long-métrage Alone (Don’t grow up) et de la série plébiscitée Zone Blanche diffusée sur France 2 en 2017.

Le réalisateur s’est prêté volontiers au jeu de nos questions sur ce projet spectaculaire. :

Packshotmag.  — À peine quatre mois après avoir rejoint Insurrection, vous présentez déjà un premier film, et d’importance. Comment avez-vous vécu ce retour qui ne s’est pas fait attendre dans l’univers publicitaire ?

Thierry Poiraud — En effet ça a été très rapide, une semaine après que j’ai signé chez Insurrection, baptême de feu pour les deux côtés. Je me suis senti très entouré pour ce retour dans le feu de l’action après avoir arrêté la pub pendant deux ans pour la fiction. C’était une première idéale car ils ont comme moi une connaissance de l’animation et le plaisir de créer des univers.

PSM  —  Quelle a été votre approche pour appréhender le sujet sérieux et complexe d’EDF et lui donner une dimension ludique ?

TPJe voulais d’emblée inventer des créatures poétiques, faire un film ludique. J’ai puisé mon inspiration du côté du Japon, Miyazaki, les mangas, plus que dans l’Heroic Fantasy. Je voulais éviter le film esthétique corporate et donner l’illusion d’un vrai trailer de film.

PSM — Quel était le principal défi sur ce projet ?

TP — C’était de faire coexister le côté ludique, la course-poursuite, avec les impératifs de présenter les différents sites EDF et le timing aussi. Créer une fin amusante et surtout mettre tout le monde d’accord sur le look des créatures, qui bien évidemment ne peuvent pas être effrayantes, alors qu’on a tous en tête les dragons de Game of Thrones.

PSM — Comment ont été conçues ces créatures ?

TPÇa a été un long travail. J’ai fait appel à différents artistes pour trouver leur look. On est partis sur les éléments, le feu, la terre et l’eau, pour imaginer les trois créatures. Puis on a travaillé sur les avatars. C’était vraiment plaisant de les dessiner et de les voir vivre, d’inventer la façon de voler, de réagir etc. Un vrai plaisir quasi enfantin.

PSM — Vous éprouvez autant de plaisir pour le produit fini ?

TPMa seule frustration, je le dis d’autant plus que j’aime les formats courts souvent plus efficaces en pub, était que le film soit diffusé en versions courtes de 30 et 45 secondes. Mais comme on est en train de finaliser pour le cinéma une version en 60 secondes un peu plus centrée sur les personnages, alors satisfaction totale.

 

 

edf chase 1 edf chase 2

edf chase 3 edf chase 4

 

Eléments de la fabrication

01_EDF_EAU_002 01_RECHERCHES_EAU_01

 

contactSheet_shots_week_02 The_Race_EDF__Planche_Etude_1

12_eau_avatar 18_terre_monster

 

16_board_body_v03

storyboard 01 storyboard 2

Production
réalisateur Thierry Poiraud
production Insurrection
producteur Erinn Lotthé Guillon
Agence
agence Havas Paris
chief creative director Christophe Coffre
copywriter Edouard Dorbais
directeur artistique Remi Arnaud
tv prod Muriel Allegrini
tv prod Virginie Meldener
Client
client EDF
Technique
directeur de production Benoît Roques
1er assistant réalisateur Grégoire Barachin
casting Alexis Millet
chef décorateur Pascaline Feutry
Post-production
post-production Mathematic
post-producteur Guillaume Marien
superviseur Vfx Julien Lambert
superviseur général Guillaume Audibet
supervision musicale Laureen Arnou-Sanchez
production son Kouz
production son HRCLS
producteur son Benoit Dunaigre