Première diffusion fin juin 2014

 

 

 

Campagne Disneyland Paris "Bad Boys" conçue par BETC

 

 

Disneyland Paris communique régulièrement sur l’actualité de son parc en ciblant et en mettant en scène les familles qui rassemblent petits et grands.

Pour sa dernière campagne, Disneyland Paris met en scène sur le web une clientèle moins traditionnelle à première vue : des bad boys.

Le film réalisé par Willem Gerritsen suit le périple de purs produits de l’underground de Manchester (dont Mick Monsta pour les initiés !) envoyés contre leur gré dans l’univers coloré et enfantin de Disney pour un choc révélateur.

 

Sébastien Lintingre, tv producer, en réponse à nos questions, revient sur ce projet :

 

"La cible de ce film : les jeunes adultes qui vont séjourner à Paris mais qui n’ont pas prévu d’aller à Disneyland passer une journée durant leur séjour. Ils voient toute l’année des publicités Disneyland destinées aux familles/enfants mais ne sont pas touchés par celles-ci, ils ne se sentent pas concernés.

Les adultes sans enfants constituent une cible quasiment aussi importante en nombre que les familles, un grand relais de croissance. Ils ont tout autant de nombreuses motivations pour aller au Parc, que ce soit pour retrouver des souvenirs d’enfance pour ceux qui y sont déjà venus ou pour retrouver le goût de l’enfance.

Cette fois-ci, la marque a décidé́ de s’adresser à eux, sur un terrain qu’ils connaissent bien : les vidéos en ligne.

Ce film s’appuie ainsi sur un torture test destiné à démontrer que la magie du parc opère sur tous, même sur les plus costauds d’entre nous. Un travail de bannières retargeting a également été́ fait sur des gens qui ont réservé́ un voyage ou un hôtel à Paris, reprenant le visuel des Bad boys.

Nous ne pouvions pas envoyer de réels bad boys à Disneyland. De bonne idée, ça aurait pu être un bad buzz… D’où le choix d’un réalisateur comme Willem Gerritsen. Willem a cette capacité́ de donner l’impression jusqu’au bout de ses spots que ce sont des vrais gens qui sont filmés. C’était l’effet recherché même si au final on sait que c’est de la publicité́.

De son côté́, Willem a été́ séduit par l’audace de ce script pour une marque comme Disneyland. L’opportunité́ de faire un très bon film était évidente. Ce type de réalisation et de narration est aussi un savoir-faire que Willem manie avec brio. Il sait comment créer un réalisme très fort dans ses films avec une direction d’acteurs très maîtrisée. 

Pour ce film, les grandes lignes étaient scriptées, les personnages dans leurs rôles. Après, on essaie de capter des choses qui se passent dans le groupe qui ne sont pas forcément écrites. Ce sont souvent les meilleurs moments et c’est ce qui constitue une grande partie du montage actuel."

 

 

 

Production
réalisateur Willem Gerritsen
directeur de la photographie Rolf Dickens
production HENRY
producteur Amandine Le Drappier
Agence
agence BETC
directeur de création Richard Desrousseaux
directeur de création Etienne Turquet
copywriter Guillaume Rebbot
directeur artistique Dino Falduto
directeur artistique Alexandre Saad
tv prod Sébastien Lintingre
Client
client Disneyland Paris
Technique
directeur de production Erwan Collas
1er assistant réalisateur Franck Percher
Post-production
production son Gum